Accueil > Fr > Qui sommes-nous ? > ARRONAX en 8 questions > Quels sont les domaines d’applications ?

Quels sont les domaines d’applications ?

Les activités du cyclotron sont les suivantes :

  • Production de radioisotopes, de radiopharmaceutiques pour la recherche en médecine nucléaire.
    La vocation première du cyclotron ARRONAX est de fournir à la recherche en médecine nucléaire les ingrédients nécessaires à des essais pré cliniques ou cliniques utilisant des radioisotopes innovants : cf. (1) tableau ci-dessous. Par leur finalité, l’ensemble de ces radioisotopes sont à vie courte (quelques minutes à quelques jours). Les équipes de recherche nantaises (unité INSERM U601) sont spécialisées dans le domaine de l’alpha immunothérapie, qui consiste à attacher à un anticorps anti-tumeur un radioélément alpha, très efficace à l’échelle cellulaire.
  • Production industrielle de radioisotopes et/ou de radiopharmaceutiques.
    Quand le cyclotron n’est pas utilisé à des fins de recherche, il est prévu de le rentabiliser dans le cadre de contrats avec des industriels.
  • Recherche en radiochimie.
    Les faisceaux du cyclotron, notamment son faisceau alpha, servent à des expériences de radiochimie cherchant à mieux comprendre les mécanismes d’interaction des rayonnements avec la matière (effets de radiolyse alpha de l’eau par exemple). Les applications de cette recherche fondamentale vont de la problématique du stockage des déchets nucléaires en profondeur à une meilleure compréhension des effets des rayonnements sur le vivant.
  • Mise au point de détecteurs.
    Le laboratoire SUBATECH dispose d’une équipe de recherche et développement consacrée aux détecteurs de rayonnements utilisés dans la physique nucléaire, l’astrophysique ou même la recherche médicale. Les faisceaux du cyclotron peuvent parfois servir à tester ces détecteurs lors de leur mise au point.

(1) La batterie de radioisotopes dont disposent les médecins (thallium 201, technétium 99, fluor 18, etc.) est enrichie de ces nouveaux radioisotopes produits par ARRONAX.

Radionucléide
Période physique  Utilisation diagnostique (examen par imagerie) Utilisation en radiothérapie interne
Emetteurs +      
Cuivre 64 12,7 h Cancérologie  
Scandium 44 2,4 j    
Gallium 68 68 mn    
Rubidium 82 1,2 mn Cardiologie  
       
Emetteurs -      
Cuivre 67 2,6 j   Radioimmunologie
Scandium 47 3,4 j   Radiopeptide-thérapie
       
Emetteurs      
Astate 211 7,2 h   Alpha-immunothérapie